POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


SEMINAIRE | Approches historiques des sexualités XIXe - XXe siècle

dimanche 2 novembre 2008, par Julien Tardif

Toutes les versions de cet article :

  • français

Approches historiques des sexualités, XIXe-XXe siècles Responsables : Sylvie Chaperon et Christelle Taraud Semestre 2, vendredi 16h-18h, Sorbonne : Salle Picard 2

L’histoire de la sexualité connaît un véritable essor en France. Le retard historiographique de la recherche française sur ce thème est donc en passe de se combler comme le démontre une production riche et diversifiée qui a vu le jour notamment dans les années 1990-2000. Dans leur majorité en effet, les chercheurs ne conçoivent plus la sexualité selon le modèle freudien des pulsions naturelles que la société se doit de refréner. La sexualité est maintenant pensée et appréhendée comme une pratique entièrement sociale et culturelle qui varie selon les individus, les milieux sociaux, les époques, etc.

Ce séminaire prend acte de l’avancée de ces recherches tout en souhaitant contribuer à les enrichir, à les approfondir et aussi, simultanément, à les médiatiser. Sans exclusive ni esprit d’école, il accueillera jeunes chercheurs et chercheurs confirmés pour offrir un espace de dialogue entre générations, entre approches, et entre disciplines. Si la dimension historique est d’abord privilégiée c’est, d’une part parce que l’histoire est restée longtemps le parent pauvre des recherches sociales sur la sexualité et d’autre part, parce qu’elle fournit aujourd’hui une grande variété d’objets et de problématiques trop souvent peu visibles dans le champ académique. C’est pourquoi les tendances nouvelles de l’historiographie, venues de l’histoire des femmes et du genre, des études gays et lesbiennes, des études post-coloniales, de l’histoire comparée ou de la micro-histoire, seront incitées à dialoguer avec les perspectives plus classiques de l’histoire sociale, politique ou économique, de l’histoire des sciences ou des idées, de l’histoire démographique ou des religions….

A travers des études récentes aussi bien empiriques que théoriques nous invitons à explorer les multiples constructions sociales et culturelles de la sexualité qui ont donné sens et corps aux conceptions, aux pratiques et aux expériences vécues de l’époque contemporaine. Ce séminaire est ouvert aux étudiants à partir du Master 1 ainsi qu’à tout public intéressé.

Programme

16 janvier 2009 Sylvie Chaperon et Christelle Taraud. Problématique et enjeux d’un séminaire sur les Approches historiques des sexualités, XIXe-XXe siècles. Maîtresse de conférence habilitée à l’Université de Toulouse le Mirail, Sylvie Chaperon vient de publier La médecine du sexe et les femmes. Anthologie des perversions féminines au XIXe siècle. Paris, La Musardine, 2008 et Les origines de la sexologie 1850-1900. Paris, Audibert, 2007. Christelle Taraud est professeure dans les programmes parisiens de Columbia et de NY University et membre du Centre de recherche en histoire du XIXe siècle (Paris I/Paris IV). Elle a notamment publié La prostitution coloniale, Algérie, Tunisie, Maroc (1830-1962), Paris, Payot, 2003

30 janvier 2009 Alain Corbin : « L’harmonie des plaisirs : Les manières de jouir du siècle des Lumières » Professeur émérite à l’Université de Paris 1/ Panthéon Sorbonne, ancien membre de l’Institut universitaire de France, Alain Corbin a publié de très nombreux ouvrages dont tout récemment : L’harmonie des plaisirs, les manières de jouir du siècle des Lumières à l’avènement de la sexologie. Paris, Perrin, 2008.

13 février 2009 Louis George Tin : « Pour une histoire de l’hétérosexualité ». Maître de conférence à l’Université d’Orléans, spécialiste de l’histoire de la sexualité, Louis-Georges Tin vient de publier L’Invention de la culture hétérosexuelle Paris, Autrement 2008.

13 mars 2009 Anne-Claire Rebreyend : « Intimités amoureuses en France de 1920 à 1975. L’histoire des sexualités et de l’amour à partir des archives autobiographiques ». Docteure en histoire contemporaine, Anne-Claire Rebreyend enseigne dans le secondaire en Espagne, elle va publier prochainement sa thèse aux PUM.

27 mars 2009 Régis Revenin : « Jalons pour une histoire culturelle et sociale de la prostitution masculine : le cas des adolescents mineurs dans la France des Trente Glorieuses ». Régis Revenin est doctorant en histoire contemporaine (Paris 1/Panthéon Sorbonne) et ATER à l’Université Lille III. Il a publié notamment, (dir.), Hommes et masculinités, de 1789 à nos jours : contributions à l’histoire du genre et de la sexualité en France, Paris, Autrement, 2007 ainsi que Homosexualité et prostitution masculines à Paris : 1870-1918, Paris, L’Harmattan, 2005. Il dirige également la revue électronique à comité de lecture Genre, sexualité & société.

10 avril 2009 Nicole G. Albert : « Saphisme et Décadence dans Paris fin de siècle, un sujet au carrefour de l’histoire et de la littérature ». Docteure en littérature comparée, Nicole G. Albert a publié notamment Saphisme et Décadence dans Paris fin-de-siècle, Paris : La Martinière, 2005

15 mai 2009 Christine Machiels : « Les féminismes belges et français face à la prostitution au XXe siècle : approche comparée ». Christine Machiels est doctorante en histoire contemporaine à l’Université catholique de Louvain et à l’Université d’Angers et aspirante FRS-FNRS (Fond national de la recherche scientifique).

29 mai 2009 Robert Muchembled : « Historiographies des sexualités : une comparaison entre la France et le Royaume-Uni » Professeur à l’université de Paris-Nord, ancien membre de l’Institute for Advanced Study de Princeton et Visiting Professor à l’université du Michigan à Ann Arbor, Robert Muchembled a écrit de très nombreux ouvrages dont tout récemment : L’orgasme et l’Occident. Une histoire du plaisir du XVIe siècle à nos jours. Paris, Le Seuil, 2005.


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9