POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


PHOTOGRAPHIE | Les lauréats du concours photo 2009 !

lundi 8 juin 2009, par Jean-louis Garac

Toutes les versions de cet article :

  • français

Voilà que le temps de l’exposition des Vingt photos arrivées en tête s’est terminé cette semaine au GLAM ! Remercions encore une fois nos partenaires Eric & Franck du Glam qui nous ont donné la possibilité de réaliser cette très belle exposition de ces oeuvres à l’intérieur de leur chaleureux établissement ! Et aux éditions H&O qui ont permis de doter les 3°, 4° et 5° prix.

Je rappelle la liste des gagnants du concours 2009 "Votre approche du nu" :

1 - Appareil photo numérique bridge - Nina Gheysari Nazgol/ 2 - Tableau de Pierre Marseille - Veronaise/ 3 - Lot de 3 albums H&O - Jean-Julien Ney/ 4 - Lot de 3 albums H&O - Françoise Blondel/ 5 - Lot de 3 albums H&O - Philippe Chiodi/ 6 - Nina Gheysari Nazgol/ 7 - Françoise Blondel/ 8 - Philippe Chiodi/ 9 - Veronaise/ 10 - Philippe de Gregorio/ 11 - Alain Héril/ 12 - Jacqueline Texier/ 13 - Françoise Blondel/ 14 - Mathias Girard/ 15 - Emilie Favier/ 16 - Alain Héril/ 17 - Emilie Fabbiani/ 18 - Nina Gheysari Nazgol/ 19 - Philippe Lemaire/ 20 - Corinne Roustan.

Voici LES EXPLICATIONS DONNEES PAR LES PHOTOGRAPHES eux-mêmes :

NINA GHEYSARI NAZGOL - « douloureuse destinée »

"Le plus douloureux ici ce n’est pas le regard de cette société qui se permet d’être à la fois juge, jury et bourreau. Non ! Ce qui fait mal, c’est l’acceptation de la situation telle une fatalité ! Mais sur quelle base de normalité doit-on se positionner au jour d’aujourd’hui ?"

VERONAISE – (voir photo plus bas)

pas de commentaire

JEAN JULIEN NEY

"J’ai essayé de montrer le corps comme chair, comme forme nu où l’intérieur est fait de tensions, de pulsions... et ne focalise pas sur un extérieur archétype et dénué de toute réalité."

FRANCOISE BLONDEL – « déconseillé au moins de 16 ans N°2 »

"Utilisant la modernité du média audiovisuel comme support de prise de vue, l’oeil collé sur l’oculaire de visée, je regarde défiler les plans séquences... Instant décisif ! Simultanément, l’oeil et le plan concordent, se jouant de l’aléatoire, l’image impromptue se révèle... L’image travestie, écartée de son apparence en engendre une autre plus proche de ma vérité. Apprentie sorcière, ayant de l’engouement pour les techniques photographiques argentiques, N1B, je joue à opposer traditionnel et modernisme ; laissant un champ à la créativité."

PHILIPPE CHIODI

« ne me regardez pas »

Et voici quelques réflexions personnelles autour de certaines photos arrivées en tête :

Photo de A. Héril

Vous connaissez les trois étapes de la vie : jeunesse, maturité, vieillesse et bien ici l’idée est renouvelée car il s’agit de trois images de la même personne à un même moment. Cependant en contemplant cette photographie de gauche à droite on s’aperçoit que le regard devient plus introspectif et que la nudité mais de façon très pudique se révèle un peu en même temps que le visage disparaît et que vient s’inscrire dans la photo le bras d’un homme enlaçant le corps de cette femme. Les points communs des trois photos juxtaposées : le bras de la femme qui descend de son épaule et le bras de l’homme qui le rejoint et la bouche de cette femme comme si la seule expression de l’approche du nu passait de façon intimiste par l’épanouissement et la tendresse.

Photo de P.DE Gregorio

Photo Tout en rondeur et plénitude cette photographie montre un derrière masculin enserré dans une grille elle-même galbée ponctuée de trois boules de métal. Cette approche du nu semble ici difficile car les fesses sont prisonnières, inaccessibles dans ce slip de métal qui devient une nouvelle ceinture de chasteté revue et corrigée. A portée de main et de désir voilà avec humour ou ironie la marque d’une sorte de carapace de l’individu qui se protège des autres… Jeu cruel aussi qui montre et interdit, suscite et empêche !

Photo de M.Girard

Derrière un entrepôt couleur grisaille cette photographie offre le choc d’un lieu triste et sans vie et d’une image publicitaire de mannequin en bikini et en couleur ! Cette image de femme est une affiche mise au rebut dans une compression de cartons ficelés. Notre société consumériste lie et rejette ses sujets qu’ils soient de papier ou de chair. Image dans l’image, on remarquera que cette mise en abîme est aussi une mise en prison : aux lignes verticales des parois de l’entrepôt viennent s’ajouter les liens verticaux qui attachent les cartons entre eux. On peut dresser un constat triste et révélateur de notre société : l’approche du nu devient impossible à un double niveau celui d’abord de l’illusion publicitaire elle-même comme celui du diktat de la mode et du temps qui évacue ses idoles d’un jour.

Photo de N.Gheysari Nazgol

On distingue sur cette photographie quatre corps enlacés dont un garçon au premier plan qui semble tenir le tout comme un atlante. Ces corps émergent d’un noir profond : les gestes sont doux ; s’agit-il d’un repos après l’effort ? Les corps mélangés inventent une arabesque ou un dessin, ils forment une calligraphie humaine : image de douceur et de volupté dans le mélange des sexes. En effet on peut distinguer deux garçons, un corps de femme en arrière plan, un autre dont ne sait de quel sexe il s’agit. Une sorte de « Shortbus » à la française ?

Photo de Veronaise

La construction de cette photographie très poétique ferait ressortir des formes presque abstraites s’il n’y avait le sillon des reins et le téton pour rappeler le corps humain. Deux lignes s’opposent : celle du corps dans des tons sombres, jouant avec le clair obscur, qui sépare la photo en diagonale et dessous le rayon de lumière en diagonale aussi mais en sens inverse. Le plissé des draps avec cette lame de lumière intense donne l’impression d’un clavier de piano où le corps nu s’élèverait pour être en quelque sorte célébré.

On découvrira aussi de très originales photos parmi cette petite sélection :

Une nouvelle édition du concours photo pour 2010 est en préparation avec une équipe renouvelée ; je vous invite à nous rejoindre si vous aimez la photographie et que vous voulez partager avec nous votre passion et vos idées...

Merci à tous les collaborateurs, polychromiens ou non qui ont permis cette première manifestion photographique ainsi qu’à nos amis et sponsors : je les rapelle Le Glam à Nice et les éditions H&O !

JPG - 18.9 ko
JPG - 88.7 ko

RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9