POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


CINEMA | Classement américain des meilleurs films LGBT

vendredi 8 janvier 2010, par Jean-louis Garac, Julien Tardif

Toutes les versions de cet article :

  • français

Jean-Louis Garac :

J’ai récemment découvert sur un site Internet français le classement suivant qui fait référence à un site américain gay "Afterelton" qui a publié une liste des 50 meilleurs films gays de tous les temps (selon eux).

Vous trouverez donc la liste ci-dessous, et c’est vrai qu’elle pose aussi quelques questions :

JPG - 38.5 ko

d’abord celui des films passés sous silence comme celui des "Fate ignoranti" par exemple, un film de Ferzan Ozpetek réalisé en Italie, qui mériterait mieux que cet irrespectueux oubli, ou le récent et très beau "Loggerheads", salué d’ailleurs aux USA comme un film à ne pas manquer, sans parler des filsm de Fasbinder dont le célèbre "Querelle" !!! puis l’apparition dans ce "catalogue" de films comme "Shelter" et "la Tentation d’Aaron", peu connus en France et qui sont diffusés uniquement par le dvd.

JPG - 63.2 ko

Si la France a la chance de voir un de ses téléfilms figurer dans cette liste, cette dernière n’en reste pas moins assez "aveugle" vis à vis de tout ce qui a pu être réalisé comme films dans le cinéma européen et au-delà... Je pense à Fassbinder et à son célèbre "Querelle" qui lui aussi passe à la trappe !!!

JPG - 93.2 ko

La diffusion des films gays et lesbiens en France est encore malheureusement marginale, si l’on n’habite pas Paris c’est seulement à travers quelques festivals du film LGBT dans certaines grandes villes que l’on pourra découvrir ces films au cinéma ou via le dvd et les publications spécialisées ou également via la seule chaîne gay française Pink qui diffuse encore en clair entre 22h et 24h des émissions et des films LGBT. En effet, les circuits de distribution des films sont de plus en plus réduits et le nombre de salles a également fondu comme banquise au soleil ces vingt dernières années...

JPG - 103.6 ko

Idem pour les séries télévisées ; en France la diffusion de la série culte "Queer as Folk" (l’anglaise comme l’américaine) n’a été possible que sur quelques chaînes spécialisées dont Pink, on attend encore une large diffusion sur les chaînes publiques où l’on ne se contente que des moutures françaises à l’eau de rose et de bleuette façon "Clara Sheller" aussi dérangeant et bandant qu’un banc de sardines en grande surface !

Cette diffusion sur des "grandes chaînes" d’une série qui ne s’encombre pas de donner dans le politiquement correct au niveau LGBT serait certainement plus enrichissante et plus percutante (si l’on considère que le but à atteindre est de faire réfléchir le grand public sur le monde gay et lesbien tel qu’il est) et permettrait de lutter plus efficacement contre l’homophobie de certains de nos compatriotes en leur parlant du monde gay-lesbien tel qu’il est !

JPG - 143.3 ko

Dans ce classement, des films anciens comme "Sébastiane" de Derek Jarman, ne sont mêmes plus cités, certes ce furent des films moins grand public mais tout aussi importants pour leur époque...

Sans parler de films dits de l’âge d’or du cinéma comme "Reflet dans un oeil d’or" etc.

JPG - 259.2 ko

Le cinéma italien paye également un lourd tribu à ce silence quasiment méprisant, "Les lunettes d’or" de G. Montaldo en 1987, d’après le roman de Bassani, en est encore un exemple...

JPG - 27.6 ko

Le cinéma lesbien me semble bien oublié aussi ! Toutefois, la question "trans" a une meilleure place avec des films comme : "Priscilla folle du désert", "Hedwig and the Angry Inch" et "Transamerica" mais cette question de genre c’est peut-être aussi ce qui titille le plus les hétéros....

JPG - 59.5 ko

A vous donc de vous faire une opinion sur ce classement américain de 2009, qui après tout ne peut être ni exhaustif ni jamais arrêté !

Liste des 50 films du classement américain ’Afterelton"

site : http://www.afterelton.com/movies/20...

1. Le secret de Brokeback Mountain (2005)

2. Beautiful thing (1996)

3. Shelter (2007)

4. La tentation d’Aaron (2003)

5. Maurice (1987)

6. Trick (1999)

7. Comme un garçon (1998)

8. Big Eden (2000)

9. Le club des coeurs brisés (2000)

10. Priscilla, folle du désert (1994)

11. Un compagnon de longue date (1990)

12. Torch song trilogy (1988)

13. My beautiful laundrette (1985)

14. Un clin d’oeil pour un adieu (1986)

15. Juste une question d’amour (2000)

JPG - 66.8 ko

16. Mysterious skin (2004)

17. Summer storm (2004)

18. The Rocky horror picture show (1975)

19. The birdcage (1996)

20. Sordid lives (2000)

21. Hedwig and the Angry Inch (2001)

22. Shortbus (2006)

23. All over the guy (2001)

24. Another Gay Movie (2006)

25. Boys in the band (1970)

26. Philadelphia (1993)

27. Extravagances (1995)

28. Boy culture (2006)

29. Garçon d’honneur (1993)

30. C.R.A.Z.Y (2005)

31. My own private Idaho (1991)

32. Jeffrey (1995)

33. The Trip (2002)

34. Edge of Seventeen (1998)

35. prêtre (1994)

36. In & Out (1997)

37. Eating Out (2004)

38. Velvet Goldmine (1998)

39. Angels in America (2003)

40. Love ! Valour ! Compassion ! (1997)

41. The sum of us (1994)

42. Vies brûlées (2000)

43. Transamerica (2005)

44. Victor Victoria (1982)

45. Bent (1997)

46. Yossi and Jagger (2002)

47. La mauvaise éducation (2004)

48. Gods and Monsters (1998)

49. Making Love (1992)

50. Rent (2005)

* * * * * * * * *

Julien Tardif :

JPG - 107 ko

Pour ma part j’ai envie de dire mais ou est "Harvey (Milk)"…. ? Et plus largement le traitement de l’histoire de la minorité homo, hormis Bent pour la deportation et Philadelphia pour le sida dans les années 80 !

JPG - 106.7 ko

Holding Trevor que j’ai vraiment apprécié pour son analyse de la jeunesse contemporaine plus que pour la qualité artistique du film [1] pourrait largement figurer dans ce classement (mais c’est du cinéma indépendant américain !?)

Le film français "Un amour à taire" n’est pas retenu aux côtés du téléfilm "Juste une question d’amour", même si ce dernier film a certainement été essentiel pour la construction personnelle de beaucoup de jeunes gays de ma génération. C’est à ce sujet essentiel que des films TV soient représentés dans de tels classements, et pour ces raisons entre autres !

JPG - 79.1 ko

Il y a des films français sur les pages importantes et noires de l’histoire humaine (la déportation durant l’Allemagne nazie) qui marquent le temps comme un amour à taire et qui ne doivent pas être oubliés face à des films de la période recente de la manière de vivre son homosexualité en occident : la gaytitude est de plus en plus representée positivement et sans tabou, c’est tout le propos du film Holding Trevor et de la diminution du traitement de façon dramatique du sida chez les gay au cinema. On en fait des téléfilms historiques comme "né en 68" qui devrait être aussi dans ce classement, ou "sa raison d’être".

Ces films confirment les analyses de Jean-Yves le Talec (dans sa conférence à Nice en décembre dernier sur les risques sexuels) du passage à une post-crise en occident pour le sida chez les gay et plus largement pour l’homophobie (gayphobie et lesbophobie).

On voit alors se multiplier les films sur l’homoparentalité et l’adoption, le parcours de vie des trans (transphobie) [transamerica]… Il manque à ce palmarès des films LGBT comme XXY qui devrait trôner dans les cinq premières places, et qui représente le cinema non occidental d’amérique du sud, peu diffusé vers le grand public.

Des films comme "Tu n’aimeras point" montrent que le traitement dramatique de la vie gay s’orientalise, et ce mouvement est totalement absent de ce classement ! Classement qui fini par être bien trop occidentalo centré pour être objectif (où est le cinéma asiatique par exemple !!!)

JPG - 124.4 ko

Mysterious skin est placé avant Short bus ?! La pédophilie as-t-elle aujourd’hui plus d’echo médiatique que les fantômes de la libération sexuelle d’une pensée 68 que beaucoup veulent oublier dans notre pays ? Certainement !

Il y a aussi dans ce classement des films très légers sur le "monde gay" comme "Another gay movie", ce qui montre que le cinéma gay est aussi divers que le cinéma générique (du drame, à la comédie caricaturale) !

JPG - 296.2 ko

Si l’on devait comme tu nous y invites Jean-Louis, sélectionner les films lesbien : Riparo est pour moi un film exceptionnel ! Traiter du croissement des luttes des minorités (racisme, sexisme, LGBTphobie, misérabilisme/condescendance envers les gens de peu), est un tour de force, et Riparo maitrise bien cet objectif !

La naissance des pieuvres doit faire le même effet aux jeunes filles lesbiennes/bi en plein trouble et fragilité de leur identité en devenir, que juste une question d’amour pour les jeunes gay/bi... il aura je l’espère d’autres vies qu’au cinéma et en dvd de salon, notamment pour des visionages à but pédagogique ! Sa réalisatrice Céline Sciamma a d’ailleurs réalisé le cours métrage contre la lesbophobie pour le concours organisé par le ministère de la Santé, L’INPES et Canal +, l’année passée [2]

Il transpire que je regarde les films surtout à partir du scénario, déformation professionnelle oblige ;) !

Portfolio

1 Message


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9