POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


SPECTACLE l Cabaret Sexuel

samedi 9 janvier 2010, par Vincent Péchenot

Toutes les versions de cet article :

  • français

Oubliez tous vos préjugés sur les spectacles de prévention !

Oubliez tous vos préjugés et tabous sexuels !

Connue et reconnue à Nice et dans la Région, la compagnie Miranda a réussi là un spectacle riche de sens et d’une grande qualité artistique.

On rit, on s’émeut, on s’amuse, on apprend sans y prendre garde.

Le Cabaret Sexuel est le nom de ce lieu qui va nous servir de décor pour ce spectacle. Un bar, une créature interlope de la nuit, des personnages tellement réels dans une mise en scène dynamique et musicale.

Il n’est pas dans mes habitudes de révéler le contenu d’un spectacle. La découverte fait partie du plaisir. Sachez donc l’essentiel : on parle (on chante) de genre, de sexe, de sexualité, et de tous les petits et grands maux qui vont avec.

Allez-y sans hésiter, emmenez vos amis/es, faites venir du monde, et en particulier celles et ceux qui sont à ces âges où la sexualité comporte encore tant d’inconnues... (et je ne parle pas seulement des ados)

Prochaine représentation :

Vendredi 15 janvier à 20h30 Théâtre Francis Gag

(vieux Nice - derrière la place Saint François)

ce spectacle, produit par Le Conseil Régional PACA, le Groupement Régional de santé publique, La Mutualité Française est gratuit mais il est indispensable de réserver par courriel à m.platteel@actimut.fr en précisant bien sûr que vous venez de la part de Polychromes. Ou bien écrivez moi pour une réservation groupée.

A lire : article publié ici avant la première représentation et qui présente le cadre dans lequel ce spectacle a été créé.


Avertissement (ne constituant aucunement une mise en cause de la pièce mais un élément complémentaire au contenu) : J’ai vu ce spectacle le premier décembre 2009, lors de l’une de ses premières représentations. J’ai donc pu faire aux artistes mes deux "remarques" de fond sur le texte. Attention donc à une légère confusion possible entre homosexualité et transidentité d’une part, et d’autre part, une regrettable erreur concernant les personnes trans opérée puisqu’il est dit - et c’est faux - que "les hommes qui deviennent des femmes ne prennent pas de plaisir avec le sexe". Je ne doute pas que ces remarques seront prises en comptes, mais je sais aussi le travail que cela représente (et donc les délais).

ajout du 25/01/2008 : Si vous avez lu l’avertissement ci-dessus, je vous invite tout particulièrement à lire le commentaire déposé par l’auteur de la pièce et ma réponse. Pour l’auteur comme pour moi, le seul objectif étant la justesse du message, il nous a été assez facile de nous expliquer et d’avancer.

3 Messages de forum


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9