POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


ARTS VISUELS | LES EUROPÉENNES DE POLYCHROMES ESPOIRS DE MAI DU 14 AU 29 MAI

dimanche 25 avril 2010, par Polychromes

Toutes les versions de cet article :

  • français

« Les EUROPEENNES DE POLYCHROMES » Des lieux, des partenaires, des films, des débats, des invités européens, des artistes de cabaret, des conférenciers. Une authentique palette d’activités et d’émotions à partager.

Ce troisième rendez-vous des Européennes de Polychromes, du 14 au 29 mai, s’associe à l’actualité internationale : la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le 17 mai, et propose cinéma, chorale, buffet dînatoire, spectacle vivant.

Le groupe de l’association sur

PDF - 85.2 ko
Planning ESPOIRS


ESPOIRS DE MAI : LES FILMS :


- The Einstein of Sex : Magnus Hirschfeld, Juif, socialiste et homosexuel dans une Allemagne impériale rigoriste et nazie, fut un militant infatigable des libertés et des droits des homosexuels. Cet engagement et sa vie privée lui vaudront de violentes attaques, parfois même physiques. Sexologue mondialement reconnu, il part à l’étranger pour une tournée de conférences au début des années 30. C’est de son exil qu’il verra son Institut, l’œuvre de sa vie, brûlé par les nazis. Il ne reviendra jamais en Allemagne.

Réalisation de l’allemand Rosa Von Praunheim, durée 88’, année 2000 Projeté à l’occasion du 75° anniversaire de la mort de Magnus Hirschfeld (1868-1935). Il est enterré à Nice. Projection suivi d’un débat en partenariat avec l’association du Mémorial pour la Déportation Homosexuelle (MDH).

- Save Me : ce film explore le très controversé sujet des communautés d’ex-gays. Un jeune homme Mark (Chad Allen) se retrouve de force dans une communauté chrétienne pour surmonter son problème avec la drogue face à la désapprobation de sa famille, et surtout le guérir de son attirance pour les hommes en se plongeant dans la religion. Gayle (Judith Light) est déterminé à sauver cet homme des ses démons. Elle estime qu’elle peut aider à guérir les jeunes hommes de leur “gay affliction” par la spiritualité. Dans un premier temps, Mark résiste aux efforts de Gayle et de son mari car il aime Ted (Stephen Lang), mais il constate bientôt qu’il peut trouver du réconfort avec plusieurs des membres de la communauté, y compris avec Scott (Robert Gant, Ben dans Queer as Folk), qui se bat lui aussi. Mark et Scott voient leur amitié se transformer en une romance inattendue. Gayle voie les valeurs qu’elle tenait comme une vérité absolue menacés.

Réalisation de l’américain Robert CARY, durée 96’, année 2006 et présenté au festival Sundance en Janvier 2007.


SAVE ME
envoyé par optimalefr. - Court métrage, documentaire et bande annonce.

- Victim : grand avocat londonien et père de famille, Melville Farr est sur le point d’embrasser une carrière de juge. Il est rattrapé par son passé lorsque « Boy » Barrett, son ancien amant victime de chantage, l’appelle à l’aide. Farr refuse de l’aider, craignant pour sa carrière, et peu de temps après Barrett est retrouvé pendu dans sa cellule. Bouleversé par cette nouvelle, l’avocat décide alors de retrouver la trace des maîtres-chanteurs. Il accepte de participer à l’enquête aux côtés de la police, malgré le scandale qui s’annonce et malgré le danger que cela représente pour sa famille, sa vie intime et sa carrière. Porté par un Dirk Bogard risquant sa carrière au sommet de sa popularité, Victim est un grand thriller social qui a joué un rôle notable dans la dépénalisation de l’homosexualité au Royaume-Uni.

Réalisation de l’anglais Basil Dearden durée 100’. Noir et blanc, année 1961. Copie neuve. Sélection officielle – Cannes Classics 2009. VO sous titrée


Ciné Gay : Victim (1961) - Bande annonce
envoyé par GayClic. - Regardez des web séries et des films.

Les courts métrages contre l’homophobie et la lesbophobie

Du 17 au 25 mai au cinéma le Mercury, sera projeté à chaque séance, l’un des cinq courts métrages du concours « jeune et homo sous le regard des autres » (2009), présidé par André Téchiné et lancé par Madame Roselyne Bachelot Ministre de la santé, de la jeunesse et des sports, Canal+ et l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES), afin de lutter contre l’homophobie.


SOIRÉE DU DIMANCHE 16 MAI AU SEZAMO


Lieu alternatif et décalé, antre du blues et du jazz, bien connu des niçois. 32 rue Fontaine de la Ville 06300 Nice

Participation au frais : 12 euros.

Acceuil 19 h 30

21h : concert de la chorale de Polychromes Direction Claude di Benedetto

Composée d’une quarantaine de chanteurs répartis dans les quatre pupitres : soprano, alto, ténor et basse, le répertoire va des chants traditionnels italiens aux chants de la renaissance en passant par le Gospel et les chants Zoulou.

22h : les nuits de Monsieur K

Avec son pianiste Anna Petrovna « Spectacle de cabaret Monsieur K. rend sa luxure au cabaret atypique. Androgyne et dépravé, c’est un personnage de cabaret comme on l’imagine : haut en couleurs et prêt à se vautrer dans la luxure. Il questionne le public sur les genres et les sexualités. Avec strass et talons aiguilles, piano et chant, il mène de main de maître (ou de maîtresse) les spectateurs dans un univers de dérision. Le répertoire de Monsieur K., à l’origine, se constituait, pour une grande part, d’œuvres du compositeur allemand Kurt Weill, dont la plupart des textes sont signés Bertolt Brecht. Depuis bientôt trois ans, il chante son propre répertoire, composé essentiellement de chansons originales signées Jérôme Marin et Olivier Mouginot ».


RENCONTRE LITTÉRAIRE DU 29 MAI AVEC NADIA GALY


Nous avons le plaisir d’accueillir pour une rencontre littéraire, l’écrivaine Nadia Galy pour son deuxième roman, le « cimetière de Saint-Eugène », paru aux éditions Albin Michel, cette année.

Nadia Galy a quitté l’Algérie à 18 ans pour poursuivre en France ses études d’architecte. Elle ouvre son cabinet en 1993 à Paris avant d’en créer un second à Saint Pierre et Miquelon en 1998. Elle vit aujourd’hui à Bastia et est expert judiciaire près la Cour d’Appel de Paris.

En 2007, elle est sélectionnée par Culture France parmi les 10 auteurs les plus prometteurs de l’année, à l’occasion de la sortie de son premier roman, Alger, Lavoir galant aux éditions Albin Michel.

16 h 00 - 18 h 00, signature de ses ouvrages à la Librairie Massena

55 Rue Gioffredo 06000 Nice

18 h 30 - 20 h 00 : rencontre littéraire avec l’auteur : A l’étage, Art thé lunch salon

4 avenue de Verdun 06000 Nice, au 1er étage

LE LIVRE

Alger, 1988. A 25 ans, beau comme un ange, Slim vit avec sa mère, veuve de moudjahid de la Révolution. Il en nourrit haine et rancœur envers la France, sentiments encore attisés par l’exaspérante rencontre d’une jeune Française. La brutale jalousie de son « ami-amant », Moka, sa rage aveugle, vont faire voler en éclat toute la vie de Slim en déclenchant la levée du lourd secret qui pèse sur sa naissance. Autour de lui, les masques tombent, les convictions aussi.

Sous le choc de l’aveu, Slim disparait. Puis, dénoncé pour homosexualité, il croupit en prison avec son partenaire de toujours. C’est là qu’il va réfléchir, enfin, à sa condition, poser des mots sur son identité et devenir un homme debout, sans savoir encore quelle part l’emportera. Dehors, sa mère parcourt un chemin de traverse tandis qu’elle découvre le cimetière de Saint Eugène... !

Un roman magnifique, généreux, inventif, aussi bien sur l’appartenance que sur les rapports haine amour qui fondent notre existence. Slim doit affronter les mensonges d’une mère trop aimante, le flou de sa propre sexualité, les mythes qui l’ont vu naître et qui l’ont construit dans un pays où la mémoire est corsetée, la liberté livrée à l’arbitraire.

La toute-puissance des mères, la reconnaissance sexuelle, la violence d’une histoire verrouillée, thèmes omniprésents de ce roman, y sont évoquées avec autant de drôlerie que de pure émotion dans une langue imagée, inventive et d’une extrême justesse.


Les Européennes de Polychromes se déclinent en quatre rendez-vous annuels proposés par notre association.

- Mai

Espoirs de Mai : Le 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie. Pour 2010, projections des courts-métrages du concours « Jeune et homo sous le regard des autres », et différentes activités culturelles (cinéma, spectacle vivant, chorale…).

- Juillet

Les Nuits Bleues : participation à la Pink Parade de Nice, cinéma en plein air et animations autour de performances d’artistes…

- Septembre

L’été Indien : quatre jours avec conférences, performances d’artistes, spectacles de cabaret, cinéma avec des avant-premières, brunch associatif et soirées festives…

- Décembre

Pil’ le 1er : le premier décembre, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, des témoignages personnels ainsi que des projections de films sur la thématique du SIDA.


NOS PARTENAIRES


Merci au Conseil Régional PACA, au Conseil Général des Alpes-Maritimes, à la Ville de Nice, au cinéma Mercury, au Sézamo, aux associations MDH, Cinéma Sans Frontières, à la librairie Massena, au salon de thé à l’Etage, pour leur importante collaboration à ces nouveaux rendez-vous et à tous les bénévoles de notre association.


CONTACTS


Mail : europeennes@polychromes.fr

Portable : +33 (0)699606669 ou 0660904646

Le groupe de l’association sur

PDF - 85.2 ko
Planning ESPOIRS
PDF - 1.3 Mo
Dossier de Presse ESPOIRS

RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9