POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


INFO|Un Trans qui trace n’amasse pas … GRAVE.

vendredi 30 avril 2010, par Jacky Siret

Toutes les versions de cet article :

  • français

Souvenez-vous en septembre dernier à Nice, l’Eté Indien première des quatre manifestations culturelles des Européennes de POLYCHROMES.

Nous vous avions présenté plusieurs films en avant-première dont « Mourir comme un homme » sélection officielle du festival de Cannes 2009. Film apprécié des cinéphiles LGBT et sans aucune manifestation de rejet.

Mourir comme un homme est en salle depuis mercredi dernier, avec les dégâts que l’on découvre aujourd’hui : INSULTES, JETS DE PIERRES ET DE BOUTEILLES VIDES.


Dans un communiqué de presse, le Centre LGBT Paris idf (Ile de France) précise que les deux comédiennes et le distributeur se promenaient dans Paris quand trois individus les ont harcelés en proférant des insultes homophobes et surtout transphobes. Ils ont notamment affirmé que “les transsexuels étaient interdits dans le quartier”. Les faits se sont déroulés le mardi 27 avril, entre 16h et 17h, près du Parc de Belleville, dans le XIXe arrondissement, à Paris. Le producteur du film, Daniel Chabannes est allé à leur rencontre pour leur demander de cesser leurs exactions, trois hommes l’ont bousculé et lui ont volé son portable. Il y avait des témoins, personne n’a réagi. Daniel Chabannes a porté plainte et souhaite témoigner auprès de SOS homophobie. Le Centre LGBT Paris IdF conclut en interpellant le ministère de l’Intérieur (“sur le territoire de la République, les droits humains doivent être respectés et garantis à tout moment et pour chacun”) et “demande que les agresseurs soient arrêtés et jugés comme il se doit. Il rappelle également qu’il serait opportun d’agir avant que les individus ne se sentent en droit de commettre d’autres actes homophobes, lesbophobes ou transphobes et ceci implique que dès le plus jeune âge, les valeurs de respect et d’égalité soient enseignées ; c’est aussi le rôle de l’éducation nationale”. Daniel Chabannes a prévu de contacter la HALDE.


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9