POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


CINEMA | Save me - lundi 17 mai, journée mondiale de lutte contre l’homophobie

samedi 15 mai 2010, par Jacky Siret

Toutes les versions de cet article :

  • français

Dans le Cadre d’ "Espoir de Mai", pour la journée IDAHO (International Day Against HOmophobia), nous avons le plaisir de vous présenter ce film en partenariat avec l’association AGLAE.

Save Me est un film de Robert CARY réalisé en 2006 et présenté au festival Sundance en Janvier 2007. Avec un casting de choc, Chad Allen (Dr Quinn, la série des Donald Strachey), Robert Gant (Queer As Folk U.S.) et Judith Light (Ugly Betty), SAVE ME a été salué par une critique unanime. “Un film avec beaucoup de cœur.” New York Times “SAVE ME présente un monde où chrétiens et gays peuvent se côtoyer…” Christianity Today Il ne s’agit pas d’un énième film sur les centres de “réhabilitation” ou de “conversion” d’homosexuels.

Ce film ne caricature jamais et préfère un traitement stylisé à une empathie de circonstance. Save Me explore le très controversé sujet des communautés d’ex-gays Résumé
 : L’histoire raconte comment Mark, un toxicomane face à la désapprobation de sa famille se retrouve enfermé dans une communauté religieuse. Une sorte de centre de réhabilitation afin surmonter son problème avec la drogue, et surtout de le guérir de son attirance pour les hommes en se plongeant dans la religion. Gayle, la propriétaire des lieux est déterminée à sauver cet homme de ses démons.

Cette femme est persuadée de pouvoir guérir les jeunes hommes de leur homosexualité en les guidant spirituellement. Ben oui, ce genre d’établissement existe aux Etats Unis. La solution pour guérir Mark de ses problèmes est de lui donné un “superviseur. Gayle estime qu’elle peut aider à guérir les jeunes hommes de leur “gay affliction” par la spiritualité .. Dans un premier temps, Mark résiste aux efforts de Gayle et de son mari car il aime son compagnon

mais il constate bientôt qu’il peut trouver du réconfort avec plusieurs des membres de la communauté, y compris avec Scott, qui se bat lui aussi. Quand l’amitié de Mark et Scott commence à se transformer en une histoire d’amour, tous deux se retrouvent confrontés à des réactions de haine inattendues Gayle réalise que les valeurs qu’elle tenait comme une vérité absolue sont menacées. et cette femme est obligée de reconsidérer les valeurs fondamentales de son existence…

Lundi 17 mai 2010 à 20h Cinéma Mercury Place Garibaldi - Nice

Un débat est prévu en fin de projection

1 Message


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9