POLYCHROMES

TOUTES LES CULTURES LGBT : ARTS VISUELS - PRATIQUES ARTISTIQUES - SPECTACLES VIVANTS - CHORALE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES - LITTERATURE - DECOUVERTE DU PATRIMOINE


LITTERATURE

L’un des plus vastes domaines de la Culture est celui consacré à la Littérature ! Elle est incontournable parce qu’elle est un instrument irremplaçable qui permet de nous projeter, de nous questionner, de nous instruire, et de faire marcher notre petite boîte à rêve intérieure. De plus la Littérature couleur "LGBT" est la parente pauvre de la Littérature car bon nombre de livres racontant une histoire de "gays" ou de "lesbiennes" sont encore écartés par les médias, alors qu’il n’y a pas lieu d’occulter cette part de la Littérature qui est une et doit le rester.

Dans ce volet, les polychromiens auront dénichés dans cette océan littéraire leurs coups de coeur pour vous les proposer ! A vous d’accepter cette "vague" mais ce qui est bien en littérature c’est que l’on peut s’y noyer sans en mourir, tout au contraire !

Contacter Julien SCIENCES HUMAINES


22 articles : 0 | 20


  • DORMIR AVEC CEUX QU’ON AIME

    20 février 2012, par Jacky Siret
    Du premier au dernier amour
    Dans ce roman d’amour et d’errance, Gilles Leroy, après Alabama Song (Goncourt 2007) et Zola Jackson (prix Eté du livre/Marguerite Pulh-Demange 2010), renoue avec la veine intimiste de L’Amant russe (2002). Je vous ai déjà parlé dans une critique récente de Volodia « l’amant russe ». Dans ce roman le narrateur dit être né à seize ans à Leningrad. Seize ans et demi (mais le demi ne compte dit le narrateur). Il a lut tout Troyat, tout Dostoïevski… De parents communistes français, (...)  suite suite
  • LECTURE | Dieu existe, je l’ai rencontré

    11 novembre 2011, par Jacky Siret
    Dieu existe, je l’ai rencontré
    Je déconne. Mais non. Non non. Ben vit dans un HLM à New York en plein XXI° siècle. Se fait livrer des pizzas, joue à des jeux vidéo. Il boit de la  suite suite
  • LITTÉRATURE | LE SEL de Jean-Baptiste Del Amo

    14 février 2011, par Jacky Siret
    Une famille décomposée suite suite
  • RENCONTRE LITTÉRAIRE | Avec Nadia Galy le 29 mai

    26 mai 2010, par Polychromes
    L’association Polychromes, la Librairie Massena et l’établissement à l’Etage ont le plaisir d’accueillir pour une rencontre littéraire, l’écrivaine Nadia Galy pour son deuxième roman, le « cimetière de Saint-Eugène », paru aux éditions Albin Michel, cette année.
    Nadia Galy a quitté l’Algérie à 18 ans pour poursuivre en France ses études d’architecte. Elle ouvre son cabinet en 1993 à Paris avant d’en créer un second à Saint Pierre et Miquelon en 1998. Elle vit aujourd’hui à Bastia et est expert judiciaire près la (...)  suite suite
  • LITTÉRATURE | « Le cimetière de Saint-Eugène » deuxième roman de Nadia Galy

    18 mars 2010, par Julien Tardif, Jacky Siret — 3 Messages de forum
    « Le cimetière de Saint-Eugène »
    Deuxième roman de Nadia Galy
    La Vie mode d’emploi
    Inès, algérienne, grande femme maigre, la cinquantaine, veuve à dix-huit ans et illettrée. Slim son fils né en 1962, beau garçon de vingt-six ans, orphelin bien sur et qui n’a jamais connu son père. Slim est un hétérosexuel sans histoire et, vit seul avec sa mère. Bien sûr, on apprend très vite que tout cela est complètement faux.
    Mais le roman est bien construit, la vérité n’éclate pas comme ça à la dernière page. Nadia (...)  suite suite
  • LITTÉRATURE | L’amant russe, un roman de Gilles Leroy

    27 février 2010, par Jacky Siret
    Vertige de l’amour
    Devinette : qui parle le mieux de la beauté des hommes ? réponse : l’écrivain Gilles Leroy. Ami lecteur, c’est en ces termes et sur ce même site, que je te communiquais mon enthousiasme à la lecture du Goncourt 2007 : « Alabama Song » de Gilles Leroy.
    À l’époque, j’avais décidé d’acheter d’autres livres du même auteur. Mais pourquoi ai-je tant attendu ? Et puis, mais bon sang mais c’est bien sûr, comme une urgence, il me fallait lire « L’amant russe ».
    Mots et Merveilles. « L’amant russe » (...)  suite suite
  • LITTERATURE | La Terre des mensonges de Anne B. Ragde

    30 décembre 2009, par Jacky Siret
    La Terre des mensonges
    De Anne B. Ragde
    Roman traduit du norvégien par Jean Renaud
    Dépôt légal France juin 2009
    Après la mort de leur mère, trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale. Tor, l’aîné, resté auprès de ses parents se consacre à l’élevage de porcs, Margido dirige une entreprise de pompes funèbre dans une ville proche et Erlend, le plus jeune est décorateur de vitrines à Copenhague. Les retrouvailles s’annoncent mouvementées : la tension atteint son paroxysme lorsque la (...)  suite suite
  • LITTERATURES| Larmes Fatales

    9 juin 2009, par Jacky Siret
    Dans la vallée des larmes, de Patrick AUTREAUX
    « J’allais avoir 35 ans lorsqu’on a découvert que j’étais atteint d’un cancer. »
    Après le choc de cette première ligne, les pages suivantes de ce livre m’ennuyaient. Un urgentiste trop centré sur lui -même, ses problèmes, sa maladie. Cette complaisance narcissique m’agaçait profondément. Et puis on apprend rapidement que l’auteur a longtemps cru qu’il ne lui restait que six mois à vivre. "L’état quasi extatique, ce vide d’une extrême densité, qui m’avait transi (...)  suite suite
  • LIVRES | Un article d’Olivier Delorme sur les éditions H&O

    28 mars 2009, par Olivier Delorme
    Pour ses ami-e-s de Polychromes, Olivier Delorme, historien et romancier, a écrit spécialement cet article sur les éditions H&O ! La liberté est rare et ce genre d’éditeur est rare également, je vous laisse découvrir ce témoignage passionnant ! jlg
    Suspicions, récriminations, à propos de la mise en place ou de la promotion de son livre, du calcul ou du versement de ses droits, l’auteur est rarement satisfait de son éditeur et le conflit entre les deux est un grand classique, aussi ancien que l’édition (...)  suite suite
  • LITTERATURES | PLUS TARD OU JAMAIS de André ACIMAN

    19 mars 2009, par Jacky Siret
    Incandescent ce roman. Une très lente et très belle montée du désir. Oui, mes amis, il faut faire confiance aux libraires en général, et en particulier aux responsables de la librairie de la rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie …. Je n’ai jamais été déçu par leurs offres et leurs conseils.
    « Plus tard ou Jamais », une de mes plus grandes joies de lecteur. Le pitch donc : une passion entre deux jeunes hommes : Elio, dix sept ans, italien cultivé mais réservé et, Oliver qui en a sept de plus, américain (...)  suite suite
  • LITTERATURE | Prix de Flore 2008 pour Tristan Garcia et sa "Meilleur part des Hommes"

    13 novembre 2008, par Jacky Siret
    Prix de Flore 2008 :
    Tristan Garcia
    La meilleure part des hommes (Gallimard)
    “Le prix de Flore 2008 a été attribué jeudi 6 novembre, au premier tour et à l’unanimité, à Tristan Garcia pour son premier roman. C’est la première fois depuis la création en 1994 du prix de Flore, du nom du célèbre café de Saint-Germain-des-Prés à Paris, qu’un roman est distingué dès le premier tour à l’unanimité des membres du jury. Fresque des années 1980 à Paris, époque à laquelle le sida fait des ravages dans la communauté (...)  suite suite
  • LITTERATURE | Rencontre avec Alexandre Bergamini, auteur de Retourner l’infâme" et de "Cargo mélancolie"

    18 octobre 2008, par Polychromes

    Polychromes est heureux de soutenir la Librairie Masséna, qui nous convie à une rencontre avec Alexandre Bergamini, à l’occasion de la parution de son nouveau roman "Cargo mélancolie". Venez donc nombreux échanger avec lui :

    VENDREDI 24 OCTOBRE
    A 19H30
    A LA LIBRAIRIE MASSENA
    55, rue Gioffredo - Nice

    A cette occasion, retrouvez une interview de l’auteur, sur [le site BOOJUM, l’animal littéraire et mon point de vue sur son premier roman Retourner l’infâme :

     suite suite
  • LITTERATURE | Rencontre avec Olivier Delorme à la Librairie Massena, jeudi 2 octobre 2009, à 19h30

    2 octobre 2008, par Jean-louis Garac
    Le pôle littérature et sciences humaines de Polychromes en relation avec la Librairie Masséna, dont nous saluons ici le dynamisme, est heureux de vous inviter à nous rejoindre le jeudi 2 octobre 2008, à 19h30, à la Librairie Masséna, 55 rue Gioffredo à Nice, à proximité de la place Masséna, pour retrouver notre ami le romancier Olivier DELORME auteur de nombreux ouvrages dont les deux derniers sont des romans policiers : suite suite
  • LITTERATURE | Une quasi unanimité pour "La meilleure part des hommes" de Tristan Garcia

    11 septembre 2008, par Jacky Siret — 2 Messages de forum

    Cherchez une critique négative du premier roman de Tristan Garcia – La Meilleure Part des hommes – vous n’en trouverez pas.

    Je l’ai dit c’est un premier roman, écrit par un jeune homme de 27 ans, Né l’année de l’arrivée de la gauche au pouvoir en France, philosophe de formation, hétérosexuel (y en a) qui n’avait pas l’age de vivre ce que ses trois héros ont vécu entre 1980 et 1990. Un hétéro, qui écrit au féminin sur le sida, sur des personnages homos qu’il n’a pas connu, la baise entre mecs, la drogue. Comme du vécu. Le mystère est aussi grand que le génie de cette future star de l’écriture.

     suite suite
  • LITTERATURE | Deux nouveaux textes de laurent herrou et une exposition photo de jeanpierre paringaux

    20 juin 2008, par Polychromes

    photo tirée du blog de l’emploi du temps,
    © jeanpierre paringaux, 2008.

    Deux nouveaux textes de laurent herrou sont enfin disponibles sur le net. Le plaisir de retrouver un écrivain dont on aime suivre le travail et les périgrinations artistiques, aux formes sans cesse renouvelées...

     suite suite
  • Littératures | NON c’est NON

    17 mai 2008, par Jacky Siret — 1 Message
    Il ne faut jamais revenir, Au temps caché des souvenirs, Du temps béni de son enfance, Car parmi tous les souvenirs, Ceux de l’enfance sont les pires….. Nous chantait Barbara dans les années 70/80. Comme elle avait raison.
    Barbara "Mon enfance"
    envoyé par franck-ricotta
    Il ne faut jamais revenir. Ben oui, seulement voilà, j’y suis revenu, j’y ai même plongé. A tort, et je m’explique. Les « Chroniques de San Francisco » de Armistead Maupin. Parution du premier tome en 1994. Chaque année un (...)  suite suite
  • Les Mots pour le dire tournent la page

    12 mai 2008, par Vincent Péchenot — 3 Messages de forum
    Ouverte depuis 2004 à Marseille, la librairie LGBT va devoir fermer. La librairie baisse le rideau... suite suite
  • Poésies sous le soleil

    30 mars 2008, par Jean-louis Garac

    Olivier Holdowicz nous propose 3 poèmes. C’est un garçon gay-friendly qui s’est fait connaître et apprécier au sein de Polychromes, via la chorale où il s’est inscrit en septembre dernier ; il a aussi un vrai don d’écriture qu’il a eu récemment la gentillesse de me faire découvrir…

    La poésie et le talent poétique (pour l’exprimer) sont deux choses rares de nos jours, et au niveau humain l’attention, la générosité et le rayonnement personnel tout aussi difficiles à dénicher chez nos contemporains ! Et bien si vous prenez ces différentes données, que vous mixez l’ensemble, cela donne un garçon talentueux, attachant qui nous invite à redécouvrir les choses essentielles qui nous entourent et que l’ont finit souvent par ne plus voir !

     suite suite
  • LITTERATURE | Du trois en un, "Hotel de Dream" d’Edmund White

    6 mars 2008, par Jacky Siret
    Edmund White est sans doute actuellement, le plus français des écrivains américains. Nous lui devons entre autres une biographie de Jean Genet et puis l’Homme Marié, paru en 2000. L’histoire de son amour pour Julien. Julien qui va mourir du SIDA, à Paris. J’ai presque tout lu de Edmund White, aimé tous ses romans avec une tendresse particulière pour La Symphonie des adieux, point final à sa trilogie autobiographique. (Un jeune américain et La Tendresse sur la peau).Hôtel de Dream, paru fin 2007 en France, n’a pas vraiment bénéficié d’une réelle promotion. Sortie discrète donc et j’avoue que le livre est resté quelques semaines sur une étagère avant que je me décide à l’ouvrir. A tort. suite suite
  • ROMAN | De A à Z (de Annie Proulx à Zelda Fitzgerald)

    18 janvier 2008, par Jacky Siret
    Souvenez-vous, l’évènement 2005, une nouvelle de 100 pages de l’écrivaine Annie Proulx. Une nouvelle devenue Brokeback Mountain LE FILM qui a fait pleurer tous les garçons sensibles de France et d’ailleurs. Jack et Ennis, 20 ans dans les années 60, ils se rencontrent dans les plaines du Wyoming. Jack et Ennis, peut-être deux hétéros qui tombent fous amoureux l’un de l’autre. Un amour qui les engage totalement.
    Mais pourquoi revenir sur cet amour ? J’y viens.
    Le dernier Philippe Besson, Un Homme (...)  suite suite

RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9